Les douceurs de Maria-Lina

29 septembre 2016

Blog en pause...

Bonjour mes amis(es) si précieux(ses), je met mon blog en pause, un voyage sur la côte est du Canada, dans les Maritimes: Nouveau-Brunswick, Nouvelle-Écosse et l'Île du Prince-Édouard! Je vous retrouverai dès mon retour! Gros câlins!!!

pause

Posté par Maria-Lina à 00:01 - - Commentaires [80] - Permalien [#]


28 septembre 2016

Un gros câble...

Le début d’une habitude est comme un fil invisible. Mais chaque fois que nous répétons l’acte, nous renforçons le fil et y ajoutons un nouveau filament, jusqu’à ce qu’il forme un gros câble et lie irrévocablement nos pensées et nos actions. (Orison Marden)

ca

Posté par Maria-Lina à 00:01 - - Commentaires [49] - Permalien [#]

27 septembre 2016

La foule...

Celui qui suit la foule n’ira jamais plus loin que la foule qu’il suit. Celui qui marche seul peut parfois atteindre des lieux que personne n’a jamais atteint! (Albert Einstein)

La Foule illuminée, sculpture où 65 personnages de tous âges, races, visages et conditions sont présentés sur quatre paliers, évoque la dégradation de la race humaine et symbolise la fragilité de l’espèce humaine. elle est l’œuvre de l’artiste franco-britannique Raymond Mason!

fouillum

Posté par Maria-Lina à 00:01 - - Commentaires [67] - Permalien [#]

26 septembre 2016

Le feu...

La plus belle chose qui puisse arriver à un être humain, c’est de découvrir ce feu sacré, le feu de son âme, et de faire en sorte que sa vie entière soit l’expression de ce feu intérieur! (Annie Marquier)

feu

Posté par Maria-Lina à 00:01 - - Commentaires [69] - Permalien [#]

25 septembre 2016

Un gros merci!!!

Un gros merci pour tous vos merveilleux souhaits pour mon anniversaire, par commentaires, facebook ,  mail , sms , cartes virtuelles et cartes reçues par la poste! Ça fait tellement chaud au coeur!

De gros bisous à vous tous!!!

merci1

Posté par Maria-Lina à 00:01 - - Commentaires [88] - Permalien [#]


24 septembre 2016

Jouer du piano...

Aimer, c'est comme jouer du piano; Tu suis d'abord les règles, ensuite tu suis ton coeur! (Anonyme)

Musiquepiano

Posté par Maria-Lina à 00:01 - - Commentaires [64] - Permalien [#]

23 septembre 2016

D'un écureuil...

Si nous avions l'intelligence de voir le quotidien avec un regard plus aiguisé, ce serait un peu comme entendre l'herbe pousser ou battre le coeur d'un écureuil et nous pourrions presque mourir de ce tumulte. qui est l'autre versant du silence! (George Eliot)

écureuilnoir

Posté par Maria-Lina à 00:01 - - Commentaires [67] - Permalien [#]

22 septembre 2016

Des beautés simples...

Garde ta vie aussi simple que possible et jouis à plein des merveilles et des beautés simples qui sont là pour être partagées par tous, mais qui sont si souvent prises comme allant de soi. Sois comme un enfant, capable de voir et d'apprécier dans la vie ces petites merveilles insignifiantes en apparence: la beauté d'une fleur, le chant d'un oiseau, la gloire d'un lever de soleil, les gouttes de pluie coulant le long d'un carreau. Elles sont simples et pourtant si belles quand tu les regardes avec des yeux qui voient vraiment, quand tu cesses de traverser la vie avec une telle précipitation que tu oublies de les remarquer. (Eileen Caddy)

perledeau3

Posté par Maria-Lina à 00:01 - - Commentaires [77] - Permalien [#]

21 septembre 2016

Comme l'insecte...

Souvent j'ai accompli de délicieux voyages embarqué sur un mot dans les abîmes du passé comme l'insecte qui flotte au gré d'un fleuve sur quelque brin d'herbe! (Balzac)

thon fleur1

Posté par Maria-Lina à 00:01 - - Commentaires [58] - Permalien [#]

20 septembre 2016

Les fleuves...

Sans frontières fixes... Bienheureux les fleuves qui n’ont pas de frontières et bienheureux les vents qui sautent les murailles : ils sont du pays où ils respirent, bienheureuse la nuit, que partout on accueille comme une amie de toujours et bienheureux le hêtre qui partage son hasard avec le tremble et l’églantier.  Ah, faites-moi un homme comme une rivière comme un vent comme un arbre jouissant du droit du ciel citoyen du jour où son regard se pose. (Jean Pierre Siméon)

fleuveVue sur Verona et l'adige: fleuve d’Italie qui naît dans les Alpes, aux confins de la Suisse et de l’Autriche, longueur de 410 km!

Posté par Maria-Lina à 00:01 - - Commentaires [50] - Permalien [#]