22 janvier 2018

La tempête...

Ne prenez jamais une décision négative quand vous êtes dans le creux de la vague. Ne prenez jamais vos décisions les plus importantes quand vous êtes de mauvaise humeur. Attendez. Soyez patient. La tempête finira par passer. Le printemps arrivera! (Robert H. Schulle)
Posté par Maria-Lina à 00:01 - - Commentaires [67] - Permalien [#]

21 janvier 2018

D'un dragon...

La réalité revêt parfois la forme d'un dragon effrayant qui s'évanouit dès qu'on ose le regarder en face! (Laurent Gounelle)    
Posté par Maria-Lina à 00:01 - - Commentaires [56] - Permalien [#]
20 janvier 2018

Seul l'arbre...

Seul l'arbre qui a subi les assaults du vent est vraiment vigoureux, car c'est dans cette lutte que ses racines, mises à l'épreuve, se fortifient! (Sénèque)  
Posté par Maria-Lina à 00:01 - - Commentaires [75] - Permalien [#]
19 janvier 2018

La neige...

La neige... C'est de la lumière dont la terre est couverte. Des franges d'écume sur les rochers. Un vol de papillons blancs! (Roger Mondoloni)
Posté par Maria-Lina à 00:01 - - Commentaires [91] - Permalien [#]
18 janvier 2018

Une flamme...

Devant une flamme, dès qu’on rêve, ce que l’on perçoit n’est rien au regard de ce qu’on imagine! (Gaston Bachelard)
Posté par Maria-Lina à 00:01 - - Commentaires [73] - Permalien [#]
17 janvier 2018

Respirer...

Il fait bon partout lorsque l'on respire l'air de la liberté! (Emile Leclercq)
Posté par Maria-Lina à 00:01 - - Commentaires [74] - Permalien [#]

16 janvier 2018

De petites pierres...

Le bonheur n'est pas un gros diamant, c'est une mosaïque de petites pierres harmonieusement placées! (Alphonse Karr)
Posté par Maria-Lina à 00:01 - - Commentaires [81] - Permalien [#]
15 janvier 2018

Brume matinale...

Ce qui est en vous est infini occupe la demeure céleste, dont la porte est la brume matinale et dont les fenêtres sont les chants et les silences de la nuit! (Khalil Gibran)
Posté par Maria-Lina à 00:01 - - Commentaires [75] - Permalien [#]
14 janvier 2018

Un oiseau...

 L'amour ne se conclut pas, comme un marché. L'amour, c'est un oiseau. Imprévisible, fantasque. Fragile aussi, et périssable. Et cet oiseau, pourtant, d'un seul battement d'ailes, allège nos existences de tout le poids de l'absurdité! (Louise Maheux-Forcier)
Posté par Maria-Lina à 00:01 - - Commentaires [71] - Permalien [#]
13 janvier 2018

Un filet...

La mémoire ressemble aux filets qui retiennent les choses les plus considérables et laissent échapper les moindres! (Jean-Benjamin de Laborde)
Posté par Maria-Lina à 00:01 - - Commentaires [66] - Permalien [#]