01 septembre 2016

Qu'une petite lumière...

La conscience n'est dans la chaos du monde qu'une petite lumière précieuse mais fragile! (Louis-Ferdinad Céline)  
Posté par Maria-Lina à 00:01 - - Commentaires [66] - Permalien [#]

31 août 2016

Le chant des oiseaux...

Sa simple présence est un délice... Le soleil luit, l'air est plus pur. On sent y palpiter la vie, les fleurs sont encore bien plus belle et le ciel est beaucoup plus bleu, ou la nuit plus profonde encore. La terre entière est en joie, et j'entends une note toute nouvelle dans le chant des oiseaux. (M. Savage)
Posté par Maria-Lina à 00:01 - - Commentaires [59] - Permalien [#]
30 août 2016

Les yeux fermés...

Contrairement à ce que l'on croit, on cerne parfois mieux la réalité les yeux fermés ! Ouvrir les yeux pour découvrir le monde, les fermer pour réfléchir, voilà peut-être la solution... (Anonyme)
Posté par Maria-Lina à 00:01 - - Commentaires [69] - Permalien [#]
29 août 2016

Regardez les fleurs...

Approchez-vous consciemment du soleil avec le désir de devenir comme lui, et peu à peu vous recevrez quelque chose de sa vie, de sa chaleur, de sa lumière. Et si vous voulez des amis, c’est aussi le soleil qui, par son exemple, vous enseignera les meilleurs moyens de les attirer. Comment ne pas aller vers un être auprès duquel on se sent vivifié, réchauffé, éclairé ? Tandis qu’on évite celui qui est froid, terne, figé ; ou si on est obligé de le fréquenter, on fait tout pour se protéger en se fermant à lui. Regardez les... [Lire la suite]
Posté par Maria-Lina à 06:09 - - Commentaires [52] - Permalien [#]
28 août 2016

D'un point à l'autre...

La ligne droite est le plus court chemin d’un point à un autre, c’est bien connu. Mais est-il conseillé d’emprunter toujours la ligne droite ? Si vous voulez traverser une ville, par exemple, vous pourrez difficilement le faire en ligne droite sans vous heurter à des immeubles, des voitures et des piétons ; de même, dans cet immense territoire qu’est la vie où se pressent des multitudes de créatures, vous arriverez rarement à atteindre directement un but sans vous heurter à des intérêts contraires aux vôtres. Il est... [Lire la suite]
Posté par Maria-Lina à 00:01 - - Commentaires [51] - Permalien [#]
27 août 2016

Laisser couler l'eau...

Combien de terres sont devenues des déserts à cause du manque d’eau ! Mais aussi combien de déserts où l’on a pu amener l’eau ont été transformés en terres fertiles ! L’eau, c’est la vie qui circule. Celui qui veut devenir une terre fertile doit laisser toujours couler l’eau de la vie en lui, sans s’occuper de savoir quels arbres vont pousser, fleurir et donner des fruits, ni quels oiseaux viendront chanter dans ces arbres. Quelqu’un dira : « Mais moi je veux savoir à l’avance quelle sera la place de cet... [Lire la suite]
Posté par Maria-Lina à 00:01 - - Commentaires [57] - Permalien [#]

26 août 2016

La prière de l'arbre...

La Prière de l’Arbre ! Homme, Ecoute-moi… Par les froides nuits de novembre, je suis la chaleur de ton foyer ! C’est en me consumant moi-même que je peux te réchauffer ! Je suis l’ombrage rafraîchissant sous le soleil torride de l’été ! Je suis la charpente de ta maison et le toit de tes abris ! Je suis la planche de ta table et la chaise sur laquelle tu peux te reposer ! Je suis la voûte de tes églises et de tes cathédrales ! Je suis le lit dans lequel tu dors lorsque ta journée de labeur est... [Lire la suite]
Posté par Maria-Lina à 00:01 - - Commentaires [60] - Permalien [#]
25 août 2016

Les vrais compagnons...

Les vrais compagnons, ce sont les arbres, les brins d'herbe, les rayons du soleil, les nuages qui courent dans le ciel crépusculaire ou matinal, la mer, les montagnes. C'est dans tout cela que coule la vie, la vraie vie, et on n'est jamais seule quand on sait la voir et la sentir. (Alexandra David-Néel)
Posté par Maria-Lina à 05:58 - - Commentaires [49] - Permalien [#]
24 août 2016

Vol...

Une fois que vous aurez goûté au vol, vous marcherez à jamais les yeux tournés vers le ciel, car c’est là que vous êtes allés, et c’est là que toujours vous désirerez ardemment retourner. (Léonard de Vinci)
Posté par Maria-Lina à 00:01 - - Commentaires [53] - Permalien [#]
23 août 2016

Même à un brin d'herbe...

Dès qu'on accorde une attention soutenue à la moindre chose, même à un brin d'herbe, cela devient alors un monde en soi, mystérieux, impressionnant, d'une splendeur indescriptible! (H. Miller)
Posté par Maria-Lina à 00:01 - - Commentaires [55] - Permalien [#]